Quand je dégaine ma Bible

2 Timothée 3:14-17

Pour toi, demeure ferme dans les choses que tu as apprises et qui t’ont été confiées, sachant de qui tu les as apprises; Et que tu as dès ton enfance la connaissance des saintes lettres, qui peuvent t’instruire pour le salut, par la foi qui est en Jésus-Christ. Toute l’Ecriture est divinement inspirée, et utile pour enseigner, pour vaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice; Afin que l’homme de Dieu soit accompli, et parfaitement propre pour toute bonne œuvre.

Souvent, lorsque je lisais ou citais le passage précédent, c’était pour justifier toutes les citations de la Bible que je pouvais faire à tout va. C’était un peu comme si, dans ma tête, ce passage disait toujours : Toute l’Ecriture est utile pour enseigner les autres, pour vaincre les autres, pour corriger les autres, pour instruire les autres dans la justice. En comme bien des fois dans mon avancement avec Jésus, je ne me sentais jamais vraiment concernée par ce que Dieu disait, j’avais l’impression qu’il parlait des autres et non de moi.

Hébreux 4:11-13

Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, de peur que quelqu’un de nous ne tombe dans une semblable rébellion. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, et plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants; elle atteint jusqu’au fond de l’âme et de l’esprit, des jointures et des mœlles, et elle juge des pensées et des intentions du cœur; Et il n’y a aucune créature qui soit cachée devant lui, mais toutes choses sont nues et entièrement découvertes aux yeux de celui auquel nous devons rendre compte.

Si on réfléchit un peu, dans une épée à double tranchant, il peut y avoir un tranchant vers l’autre et un tranchant vers soi-même. Et, que se passe-t-il si on ne sait pas bien manier l’épée ? Cela fait des résultats pas jolis, jolis, ou du moins, cela ne fait pas les résultats escomptés à l’origine. C’est un peu comme si on utilisait une arme à mauvais escient et je pense sincèrement que c’est ce qui se passe parfois lorsque nous citons certains versets de la Bible. D’où mes fréquentes redites sur le fait de bien vérifier dans votre Bible et relire tout le contexte de tous les versets.

J’avais à coeur de vous partager un exemple de la façon dont j’ai mal utilisé la Parole, et comment Dieu m’a corrigé. C’est par rapport à la façon dont les gens parlent les uns des autres. En surfant sur le net, je suis tombée sur un site chrétien qui voulait faire « une blague » pour le 1er avril en faisant croire qu’une grande oratrice allait arrêter de prêcher et qu’elle allait porter le voile. J’ai été blessée par cette « blague » car je pense que c’est manquer de respect à Dieu et à sa Parole (certes, très controversée) qui dit que la femme ne doit pas enseigner et doit porter le voile. Cela n’est pas le sujet de cet article, mais je pense que c’est manquer de respect également à toutes ces femmes qui par conviction et par obéissance à l’appel que Dieu a eu dans leur vie ont fait ce choix à contre-courant. Bref, déjà que je n’aime pas spécialement les blagues, je me suis dit que vraiment, cet article n’avait rien à faire sur un site chrétien (jugement ou discernement ?). A cette période, j’avais eu également l’idée (saugrenue ?) de tenir un petit journal où je noterai mes pensées. Et effectivement, je n’ai pas manqué de sortir toute l’artillerie sur le sujet : Ephésiens 4:3-5, Matthieu 12:34-37 … Puis dans la journée, j’ai médité sur une autre Parole du Seigneur :

Jacques 3:8-10

Mais aucun homme ne peut dompter la langue: c’est un mal qu’on ne peut réprimer; elle est pleine d’un venin mortel. Par elle nous bénissons Dieu notre Père, et par elle nous maudissons les hommes qui sont faits à l’image de Dieu. D’une même bouche sort la bénédiction et la malédiction. Il ne faut point, mes frères, que cela soit ainsi.

Cela n’a l’air de rien comme ça, mais finalement, j’avais dit du mal de créatures faites à l’image de Dieu. Et même si cela avait été mes ennemis, cela n’aurait pas été justifié non plus car Dieu nous a appelé à bénir et non maudire nos ennemis. Vraiment, l’amour de Dieu surpasse ce que je peux comprendre. Bien sûr, ce qu’a fait ce site va complètement à l’encontre de ce que Dieu me dit, et ma première réaction a été l’offensive. Beaucoup ont commenté l’article, avec beaucoup d’amour, en partageant la tristesse du Saint Esprit qui est en eux. Je pense que c’est une attitude sage, car nous devons nous corriger les uns les autres et user de discernement. Cependant, cet article aurait facilement pu être l’objet d’une « guerre sainte » mais Dieu nous appelle à ne pas entrer dans ce jeu, quitte à se laisser dépouiller (Matthieu 5:38-48).

sword-308836_1280Aujourd’hui, je suis loin d’être une pro de l’épée de la Parole. Comme tout homme, ma langue trébuche et peut s’avérer être une arme de destruction massive si je ne fais pas attention à ce qui sort de ma bouche. Mais en étant consciente de tout cela, Dieu m’appelle à la vigilance, dans toute parole (ou tout écrit) que je suis amenée à partager. Prenons garde à la façon dont nous manions l’épée !

Exode 20:7

Tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain; car l’Éternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain.

Publicités

Une réflexion sur « Quand je dégaine ma Bible »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s